Reiki Zen

La Recette Secrète pour inviter le Bonheur

Les mécanismes de domination


« Nous devons apprendre à regarder en face notre façon particulière de dominer les autres. »

(La Prophétie des Andes, James Redfield)


« ...nous avons élaboré une méthode dans notre enfance pour être écouté, pour obtenir de l'énergie. C'est une façon d'être que nous répétons à l'infini. Il s'agit de notre mécanisme de domination. »


« Chacun s'active pour obtenir de l'énergie soit de manière agressive, en obligeant les autres à s'intéresser à lui, soit de manière passive en jouant sur la sympathie ou la curiosité des autres pour attirer leur attention. »


« Le premier stade du processus de clarification pour chacun d'entre nous, c'est de tâcher de devenir conscient de notre mécanisme de domination. Rien ne changera tant que nous n'aurons pas réussi à nous regarder en face pour comprendre comment nous manipulons les autres. Chacun doit revivre son passé, surtout la petite enfance, pour comprendre comment ce mécanisme s'est formé. En le voyant se former, nous le rendons conscient. Il ne faut pas oublier que la plupart des membres de notre famille avaient leur propre mécanisme de domination et qu'ils cherchaient à nous prendre de l'énergie, à nous les enfants. Il nous fallait bien une stratégie pour la reconquérir. Nous avons donc créer un mécanisme de défense. C'est toujours en relation avec les membres de notre famille que nous le faisons. Une fois que nous aurons identifié les schémas de la lutte pour l'énergie au sein de notre famille, nous serons en mesure de dépasser ces stratégies de contrôle, et de voir ce qui se passe vraiment. Chaque personne doit réinterpréter son expérience familiale du point de vue de l'évolution, et d'un point de vue spirituel, pour découvrir qui elle est vraiment. Une fois cela fait, notre mécanisme de domination disparaît et notre vie réelle décolle. »


Une des méthodes pour dominer les gens et les situations, pour gagner de l'énergie, consiste à se retirer dans sa coquille, à rester mystérieux et secret. On espère ainsi que l'autre va essayer de comprendre ce qui se passe dans notre esprit. Si cela arrive, la personne reste vague pour obliger l'autre à se donner du mal pour essayer de comprendre ses véritables sentiments. En le faisant, il s'occupe entièrement de la personne mystérieuse et cela lui envoie de l'énergie.


Une autre méthode consiste à poser des questions et à fouiller dans l'univers des autres pour y trouver quelque chose à critiquer. Si cette stratégie réussit, la personne critiquée est attirée dans le mécanisme de l'autre. Elle se trouve gênée devant l’interrogateur, elle ne s'intéresse plus qu'à lui, qu'à ce qu'il pense, pour éviter de dire quelque chose de mal qu'il pourrait remarquer. C'est cette déférence psychologique qui donne à l'interrogateur l'énergie qu'il souhaite. Lorsqu'une personne est prise dans ce mécanisme, elle agit de manière à ce qu'on ne puisse pas la critiquer. L'interrogateur fait modifier l'attitude ordinaire de la personne interrogée parce qu'elle se juge au travers de ce que l'interrogateur pourrait penser de vous.


Une autre méthode est l'intimidation. Lorsqu'une personne est menacée verbalement ou physiquement par une autre personne, elle se sent obligée, par simple peur, de faire attention à cette personne menaçante et donc de lui donner de l'énergie. Il s'agit de la forme la plus agressive des mécanisme de domination.


Une autre méthode est la plainte. Si une personne vous raconte des choses pénibles qui sont entrain de lui arriver, en laissant entendre que vous en êtes responsable, et que, si vous lui refusez votre aide, cela risque de continuer, cette personne cherche à vous dominer de manière passive. Avez-vous déjà côtoyé des personnes qui vous donnent un sentiment de culpabilité quand vous êtes en leur présence, même s'il n'y a aucune raison valable ? Si c'est le cas, c'est parce que vous avez accepté d'entrer dans le mécanisme de domination d'une personne qui se fait plaindre. Tout leur système consiste à vous amener à penser que vous n'en faites pas assez pour eux. C'est pour ça que l'on se sent coupable.


Il y a donc 4 mécanismes de domination :

  • intimidateur

  • interrogateur

  • indifférent

  • plaintif


Certaines personnes se servent de plus d'une catégorie à la fois selon les circonstances, mais la plupart d'entre nous avons un système de domination permanent, qui est en général celui qui a le mieux marché avec les membres de notre famille quand nous étions enfants.


Comment devient-on plaintif ?


Si vous êtes un enfant privé de son énergie par une personne qui vous cause un dommage physique, l'indifférence ne sert à rien. Inutile de combattre cet individu avec cette arme. Il se moque de ce que vous ressentez. Il est trop fort pour vous. Vous êtes obligé de devenir passif et plaintif, de chercher à la faire se sentir coupable du mal qu'il fait.

Si cela ne suffit pas, alors vous êtes forcé d'attendre de devenir à votre tour assez fort pour exploser contre cette violence et répondre à l'agression par l'agression.


Comment devient-on l'interrogateur ?


Que feriez-vous si, étant enfant, vos parents étaient absents, ou n'étaient préoccupés que par leur carrière ? ----> L'indifférence ne suffirait pas. Ils ne s'en apercevraient pas. Vous seriez obligé de trouver une faille, de fouiller, et finalement de découvrir un point faible dans ces gens indifférents pour obtenir de l'énergie. C'est ce que fait un interrogateur.


L'indifférence fabrique des interrogateurs.

Les interrogateurs fabriquent des gens indifférents.
Les intimidateurs fabriquent des plaintifs ou, si cela ne marche pas, un autre intimidateur.


Une fois que nous avons découvert notre mécanisme de domination, nous sommes alors vraiment libres de dépasser le rôle inconscient que nous jouons. Nous pouvons trouver une signification plus élevée à notre vie, un motif spirituel pour être né au sein de notre famille. Nous pouvons commencer à mieux voir qui nous sommes.